La mémoire Fantôme – Franck Thilliez

Une intrigue complexe et brillante


Ma chronique pourrait presque s’arrêter là si je ne nourrissais pas un certain plaisir pour l’écriture.

J’ai tout simplement englouti ce premier Thilliez à une vitesse telle que malgré mon heure de réveil aux alentours de 5h j’ai eu du mal à refermer mon livre avant 22h.

Impossible de vous dire pour le moment si c’est le cas de tous les romans de Franck Thilliez, mais j’ai absolument tout retrouvé dans celui-ci, le suspens, une intrigue des plus compliquée, des passages à vous donner la chair de poule et les petites notes et remarques que j’affectionne, celles qui permettent de se sentir plus que jamais proche de l’auteur.

Comment vous dire … Pour moi, « La mémoire fantôme » est construit à la manière d’un schéma très fin, un peu comme une toile d’araignée (!) dont il n’y aurait qu’un seul début et une seule fin, mais des dizaines de chemins alambiqués pour rallier l’une à l’autre. Et comme j’apprécie beaucoup la réflexion dans la lecture, autant vous dire que je ne me suis pas ennuyée.

Pourtant, ne prenez pas peur, pour tout comprendre il suffit de se laisser porter par les mots de l’auteur. En aucun cas « La mémoire fantôme » n’est un livre compliqué ou difficile à lire (au delà des émotions qu’il provoque !).

Pourtant, il m’a demandé une certaine concentration que j’ai mise à profit avec délectation.

Adepte de thrillers psychologiques et de tueurs en série maniaques je ne vous conseille que trop la lecture de ce roman.

Il y est tout à la fois question de secrets inavouables, de mémoire corrompue, de boucle temporelle, d’amour troublé, d’enquête et de dangers, mais aussi de perversité et des différentes facettes de la  personnalité de chacun.

Je n’ai finalement pas eu assez des 453 pages du roman pour parfaitement appréhender toutes les finesses de l’histoire.

Je pense que j’aurais pu prendre quelques notes et retracer moi-même l’enquête de la jolie blonde bouclée afin d’en apercevoir toutes les subtilités.

 

Mais je me suis fait plaisir, j’ai suivi les deux personnages féminins Lucie la flic et Manon l’amnésique avec passion, à travers les rues de Lille, du Nord de la France et même jusqu’en Bretagne.

J’ai détesté jusqu’au dégoût d’autres personnages parfaitement retranscris dans leurs dépravations.

Au delà d’une histoire que j’aurais eu du mal à imaginer (et c’est à ça que servent les bons livres selon moi, à nous surprendre là où nous ne serions pas allés), les aspects positifs mais surtout négatifs de la nature humaine m’ont sauté au visage; cruauté, profit, vice … Tout y est, une véritable revue de certains côtés les plus sombres de l’humanité.

 

Je vous parlais de la situation géographique de l’histoire, voilà autre chose que j’ai été agréablement surprise de trouver ici. Pour une fois parmi mes lectures, un roman, et qui plus est un policier, se déroule en France dans une région et une ville que je connais et que j’affectionne.

C’est pour moi un atout non indispensable mais déterminant pour me permettre de m’immiscer dans l’intrigue.

Vous l’aurez donc compris, je ne peux que vivement vous recommander « La mémoire fantôme » si vous êtes amateur d’enquête, de travers humain, de psychopathes et aussi si vous aimez être surpris.

Pour les novices du genre le bouquin peut paraître un peu sophistiqué, mais il vous fait entrer de plein pied dans le domaine sombre et fascinant du thriller.

Mais assez d’avis personnel, place au résumé

Avec « La mémoire Fantôme » Franck Thilliez nous fait toucher du doigt le plus beau, le cerveau humain et son fonctionnement, mais aussi le plus horrible.

À travers une enquête dense dans laquelle Lucie Henebelle manquera plusieurs fois de se perdre et même de perdre la vie, découvrez Manon, jeune femme prodige des mathématiques aussi belle qu’intelligente mais dont la mémoire immédiate ne possède plus que quatre petites minutes de capacité …

Toutes les 4 minutes, recommencer, réexpliquer, raisonner à nouveau, redécouvrir l’environnement …

Les deux jeunes femmes, différentes mais toutes deux d’une persévérance hors norme, vont traquer sans relâche et dans la souffrance celui qui se fait appeler « Le Professeur » et qui, elle le découvriront ensemble, poursuit un dessin macabre depuis des années.

Note pour moi-même, tenter de résoudre l’énigme de fin. Et vous, y êtes-vous parvenu ?

Commencez votre lecture dès demain :
La Mémoire fantôme
Date de parution 14/10/2010 Éditions Pocket
EAN 978-2266205030 Collection Pocket Thriller
Nombre de pages 448 Format Poche

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Plumepics

Theme by Anders Norén


Plus de couvertures, de livres et de commentaires signés Plumepics, chez LivrAddict et sur Twitter sans oublier de retrouver ma plume personnelle avec Short Edition.