Les étoiles de Noss Head – Sophie Jomain

Cinq tomes un peu trop longs, trop de rebondissements pour l’héroïne, mais une oeuvre qui se dévore littéralement


Comme c’est souvent le cas chez moi, j’ai d’abord été attirée par la couverture du livre avant même de savoir de quoi il s’agissait.

Il faut dire qu’avec ses couleurs bleues, violettes et rose tendres, ses petites étoiles et ses paillettes reprises pour les cinq tomes, elle est « girly » à souhait. Clairement, le public cible est établit.

Le format poche est pratique, je ne le répéterai jamais assez assez, les brochés sont très jolis mais pas commodes du tout à lire car bien trop lourds et encombrants, mais c’est un avis personnel.

Me voilà donc partie sans savoir dans quelle aventure je m’embarque encore si ce n’est qu’il est question d’une adolescente qui s’ennuie et qui va rencontrer le plus joli garçon de tout le pays à cause duquel ou grâce auquel son destin va définitivement basculer.

Même si j’ai un peu passé l’age des histoires pour adolescents, je décide de me laisser porter et de me lancer dans « Les étoiles de Noss Head ».

Au moment où je commence le premier tome je n’ai que deux livres à la maison. Dès la dernière page je commanderai les trois suivants. J’aurai beaucoup de mal à refermer le livre chaque soir et à quitter les personnages.

 

J’ai tout simplement adoré me plonger dans la vie d’Hannah et de Leah, dans leur romance passionnée et dans leurs existences compliquées par la présence de loups-garous communautaires et de vampires autoritaires.

À l’image du « Livre perdu des sortilèges » il est en effet encore ici question de vampires et de personnages fantastiques pris dans les affres d’une histoire d’amour centrale et à priori impossible.

Mais globalement la comparaison s’arrête là.

« Les étoiles de Noss Head » ne possède pas à mon avis ce côté « historique » et très documenté qu’ont les œuvres de Deborah Harkness bien que la saga soit tout à fait réaliste dans son genre.

Donc, si vous avez envie d’en savoir plus sur le comportement d’une meute de loups-garous, les instincts et la parole des vampires à travers les siècles, mais surtout sur l’obstination et la résilience d’une jeune fille de 18 ans, je vous conseil la saga Noss Head, personnellement j’ai accroché.

 

Comme souvent ma curiosité et moi avons aimé la mise en valeur des différentes espèces et la capacité de l’auteur à nous en apprendre tellement qu’elles en deviennent réelles.

Les rapports complexes des loups-garous entre eux et entre les différentes communautés sont parfaitement sauvages et puissants tandis que les vampires apparaissent comme je me les représente, c’est à dire hautains, passionnés, forts (et beaux) mais aussi infiniment caractériels. Je dois vous avouer à ce point que je suis quasiment tombée amoureuse du personnage de Grigore, un vampire à mon goût absolument parfait.

Darius, lui aussi digne représentant de la race des vampires m’a également profondément touchée.

Par contre je vous avoue que malgré l’évolution que l’auteure leur apporte, j’ai fini par m’ennuyer un peu avec les deux protagonistes que sont Leah et Hannah et surtout avec cette dernière.

Trop, elle est définitivement « trop »pour moi. Tour à tour épatante et naïve, combative mais sous constante et haute protection, elle est humaine au début de la saga mais ne le restera pas.

Je pense d’ailleurs que les cinq tomes auraient pu tenir en quatre ce qui aurait évité quelques passages trop longs que j’ai parfois eu du mal à ne pas sauter, spécialement dans les deux derniers livres.

les etoiles de noss head 5 tomes - plumepics

Malgré tout et pour avoir également lu la suite « Twilight » avant, je trouve que « Noss Head » n’a pas du tout à rougir de la comparaison car effectivement les points communs sont nombreux entre les deux œuvres.

Pour finir je dirais que je suis un peu déçue de la fin que je trouve peut-être un peu « facile », mais qui donne un parfait effet de « boucle bouclée » à l’oeuvre complète.

Mais assez d’avis personnel, place au résumé

Hannah va avoir 18 ans et ne comprend pas vraiment la décision de ses parents de l’emmener encore en vacances avec eux cet été dans la petite ville écossaise de Wick.

Pourtant à peine débarquée elle tombe littéralement dans les bras du plus beau garçon qu’elle ait jamais vu et dont elle apprendra plus tard qu’il se nomme Leah.

Impatiente d’en savoir plus sur lui, elle est pourtant loin d’imaginer ce qu’il est est surtout dans quel univers insondable il va la transporter …

Commencez votre lecture dès demain :
Les étoiles de Noss Head T1 – Vertige
Date de parution (tome 1) 08/10/2014 Éditions J'ai lu
EAN 9782290082140 Collection J'ai lu jeunesse
Nombre de pages 349 Format Poche

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Plumepics

Theme by Anders Norén


Plus de couvertures, de livres et de commentaires signés Plumepics, chez LivrAddict et sur Twitter sans oublier de retrouver ma plume personnelle avec Short Edition.